Nos églises / E ghjesge

Retour à la carte » | Retour à la liste »

Santa Maria di u stagnu di Diana, à Aleria

L'isula Santa Maria, gravure extraite de "Histoire illustrée de la Corse" de l'Abbé Galletti -  1863Cappella rumanica dinò ella ruvinata (ùn fermanu chè e so fundazioni), detta dinò Santa Maria di i Pianellacci.

 

A so particularità hè d'esse posta nantu à una zenna, in cima à l'isulottu chì porta u so nome; questu quì fendu parte di u duminiu di Mar'è Stagnu (circa 250 ettare).

 

Ùn scurdassi micca chì Mar'è Stagnu hè un pusessu pianellacciu in piaghja è chì l'attu d'orìgine si trova in l'archivii di a Cunfraterna per l'annu 1703. 

 


L'isula Santa Maria, u stagnu di DianaIl s'agit d'une chapelle romane en ruine dont ne demeurent que les fondations, communément appelée également Santa Maria di i Pianellacci.

 

Sa particularité est d'être située sur une falaise, au sommet de l'île portant son nom, sur l'étang de Diana, et faisant partie du domaine de Mar'è Stagnu (environ 250 hectares).

 

Il convient de se souvenir que Mar'è Stagnu est une propriété de Pianellu en plaine, dont l'acte d'origine se trouve dans les archives de la Confrérie pour l'année 1703. 

 

 

Acte de Mar'è Stagnu, daté de 1703. Commentaires de l'abbé Risterucci datés du 20ème siècle - 1 Commentaires de l'abbé Risterucci datés du 20ème siècle - 2 Commentaires de l'abbé Risterucci datés du 20ème siècle - 3

 

 

  • Consultez une description de l'île et de la chapelle Santa Maria, extraite des « Nouvelles Annales des Voyages, de la Géographie, de l'Histoire et de l'Archéologie - Aleria, par M. Alexandre Grassi - Tome 4 - 1864 », aux pages 323-342. Si le lien ne fonctionne pas, merci de cliquer ici (document pdf de 13,5 Mo).
     
  • A Tramuntanella (fresca è zitella), numéro 127 - Dumenica 16 aprile 1899 - Currispundanza d'Aleria, très probablement écrite par Pincu bien que signée U Zarabiccu. Un passage concerne l'île et la chapelle Santa Maria.